Résumé du livre “Savoir maigrir” du docteur Cohen

Phrase-résumée de « Savoir maigrir » : Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste bien connu grâce à sa méthode « Soupe aux choux » livre ses secrets dans cet ouvrage qui propose 3 régimes différents.

Par Dr Jean-Michel Cohen, 2012, 347 pages.
Chronique et résumé de « Savoir maigrir » de Jean-Michel Cohen

La décision de maigrir est déterminante et la personnalisation du régime est essentielle pour une perte de poids réussie. Pour chaque personne doit correspondre un régime spécifique.
Première partie : le culte de l’image
Chapitre 1 : La reine de Blanche-Neige et son miroir

L’obsession de la beauté conditionne l’humeur. Quand on se sent belle, on se sent heureuse. Soyez méfiantes vis-à-vis des médias, car à notre époque, ce sont eux qui définissent l’idéal de la beauté.
Chapitre 2 : La tyrannie-variable-de la mode

Il est important de perdre du poids en se respectant et donc de ne pas vouloir correspondre en tout point avec les diktats de la mode. Sinon, on risque de s’y perdre car les tendances proposées par la mode de la mode changent et s’opposent au fil du temps.
Deuxième partie : La victoire de la tentation

Le matraquage publicitaire diminue l’estime de nous-même.
Chapitre 4 : Les façons de manger changent avec les générations, pas le désir de maigrir !

La discipline est chaotique, on manque de structure. Tout est impulsion.

On veut manger vite et sans efforts avec un choix infini de produits antiminceur. La confusion est grande, la tentation augmente, on réfléchit moins et on prend du poids.
Chapitre 5 : Le supermarché, un nouveau temple

L’auteur nous met en situation en racontant des scénettes qui représentent des couples qui font leurs courses. Il passe en revue tous les aliments (pain, matières grasses, poissons, fromages, charcuterie, yaourts, céréales…) et les fausses idées liées à ceux-ci.
Chapitre 6 : Comment pousse-t-on les gens à toujours plus manger ?

Le marketing dicte les achats et l’idéal de beauté est influencé par la presse et la mode. La plupart des gens sont perdus entre ce qu’ils veulent, ce qu’on leur dit et la nourriture qui est à leur disposition.
Troisième partie : L’envie de maigrir
Chapitre 7 : Le cas de Germaine

L’auteur parle d’un cas qui représentent celui de la moitié de ses patient(e)s et nous prouve que l’envie de maigrir est tellement forte et le virus de l’amaigrissement tellement puissant que le compte en banque fond souvent beaucoup plus vite que les kilos en trop ( par l’achat de médicaments, substituts ,opérations…).
Chapitre 8 :D’où vient le virus de l’amaigrissement ?

Il existe plusieurs modes de contamination :

1) Le bouche-à-oreille car faire ce que font les autres est très tentant

2) Au supermarché, le règne du « light » pousse à dire de « faire attention »

3) A la télévision, dans les clips, on se sent vite éloignée de la « norme » imposée par les médias.

4) Les magazines féminins prétendent qu’il faut perdre des kilos avant les vacances, avant les fêtes,…

5) Une visite chez un médecin qui pourrait faire un rapprochement un peu maladroit entre le poids et la santé.

6) Les émissions de télé-achat

Tout cet endoctrinement fait croire qu’il y a un problème… Et c’est parti… Le virus est bien ancré.
Chapitre 9 : Docteur ès médias

Les informations sont souvent vite lues, mal comprises et rapidement répétées.

L’auteur prend deux exemples qui démontrent la dérive de l’information :

– Une émission de télé des années ’80 qui met en scène le Dr Hatkins qui a lancé le régime avec une recette miracle : manger à volonté pour perdre du poids. La « recette » devient vite une légende et prend un caractère de « vérité suprême » car « on l’a dit à la télé ».

– L’auteur concocte un régime à la demande d’un magazine féminin. C’est un régime standard, normalement équilibré avec un potage au repas du soir. Il le baptise « Soupe aux choux » et la population a vite cru, à tort, qu’on ne buvait que de la soupe…
Chapitre 10 : La place du psychisme dans l’alimentation.

Beaucoup de frustrations trouvent un soulagement dans la consommation alimentaire.
Quatrième partie : Histoires, espoirs et dérives : quelques cas pour mieux comprendre la spirale des régimes
Chapitre 11 : Des histoires de poids

L’auteur livre par écrit tout une série de portraits différents pour illustrer les raisons majeures d’une prise de poids.

– Marie pour le syndrôme « des vacances », celui du stress éliminé. Les problèmes quotidiens font manger plus. Quand on guérit dans sa tête, on maigrit dans son corps !

– Christelle qui subit des réflexions et qui fait symboliquement entrer dans son corps en mangeant les réflexions qu’elle enregistre.

– Sandrine qui illustre « la vampirisation ». Certaines mères vivent la vie de leur fille par procuration. Intrusion contre laquelle la fille se protège en augmentant de volume.

– Avec Sophie, on découvre que les médicaments sont une cause fréquente d’augmentation du poids.

– Chantal qui vit certaines dépressions. Son poids est une manifestation du désintérêt vis-a-vis d’elle-même.

– Avec Edouard, on découvre que dans la solitude, la nourriture permet de combler le vide de l’existence.

Le corps se protège de l’extérieur et s’exprime. Il est important de se dévoiler à son médecin pour casser ce lien entre le corps et l’esprit.
Chapitre 12 : Quelques autres facteurs qui font grossir.

L’hypothyroïdie.

La cortisone.

Les antidépresseurs.

Les hormones pour traiter la stérilité.

La rétention d’eau… Plus on consomme de sel, plus notre corps a besoin d’eau pour le dissoudre…
Chapitre 13 : Régimes et anorexie : l’adolescence et la jeunesse en péril

La pression parentale peut avoir de lourdes conséquences sur les enfants et adolescents. L’anorexie peut être un moyen d’opposition entre un enfant et un parent à forte personnalité. La boulimie peut représenter une protection contre l’intrusion parentale.

L’auteur rappelle qu’il est inutile d’entamer un régime quand on ne prend pas en compte ces mécanismes psychiques.
Chapitre 14 : Attention aux techniques de l’extrême

Vouloir perdre coûte que coûte des kilos est dangereux. « L’ignorance et la crédulité, associées aux fantasmes, ouvrent la voix à toutes les folies » confie l’auteur. Les gens vont trop vite vers des méthodes extrêmes comme l’anneau gastrique, la liposuccion, les amphétamines, les sachets protéinés, … L’obsession de maigrir est malsaine.

Il est important de perdre du poids en gardant le plaisir de manger.

« La vraie perte de poids durable demande souvent du temps, de l’organisation et quelques efforts. »

Les choses les plus simples sont généralement les plus efficaces.
Cinquième partie : Quelques lueurs d’espoir : 3 régimes, des idées et des solutions

Un régime « express » à 600 calories (la fameuse « soupe aux choux »)
Un régime « rapide » à 900 calories
Un régime « confort » à 1400 calories

Chapitre 15 : Régime… mode d’emploi

L’auteur rappelle qu’il est important de se considérer comme un acteur et qu’il faut débuter son régime à son rythme sans culpabilité ni frustration. Apprendre la patience et bannir ce qui est négatif dans son esprit.

– Premier principe : tout doit être autorisé et ceci afin de combattre la frustration (ennemi numéro 1 des régimes).

– Deuxième principe : c’est un régime interactif. La personne qui fait un régime doit réfléchir et apprendre à gérer elle-même les aliments.

– Troisième principe : préserver les mélanges et l’équilibre.

Il faut manger équilibré : des protéines, des fibres et du sucre avec des rations presque illimitées de légumes cuits, de crudités et de fruits.

– Quatrième principe : ne pas changer sa vie quand on fait un régime.

– Cinquième principe : à chacun son rythme, ce n’est pas une course. Ce qui compte, c’est d’y arriver.

– Sixième principe : ce sont des régimes variés et rééduquants.

– Septième principe : ce ne sont pas des régimes saisonniers.

– Huitième principe : ne pas négliger certaines règles : boire des boissons sans sucre ni alcool, manger des yaourts à 0% de matières grasses, tous les légumes et crudités, toutes les viandes maigres, tous les poissons et se limiter aux fromages à moins de 50% de matières grasses.

– Neuvième principe : l’avantage des potages : ils ont un effet rassasiant très important.

– Dixième principe : savoir répartir les aliments en respectant ses habitudes.

– Onzième principe : plaisir du goût, plaisir de l’œil. Le mode de préparation est important pour rendre les aliments appétissants.

– Douzième principe : utiliser des recettes simples.

-Treizième principe : ne jamais s’en vouloir. Ne pas culpabiliser car l’exceptionnel n’a aucune incidence.
Chapitre 16 : Le régime “express” à 600 calories par jour ou les fameuses soupes.

Ce régime est riche en minéraux, en vitamines et en oligoéléments.

Nb : On doit passer par une semaine à 900 calories et deux semaines à 1400 calories avant de repasser à une alimentation normale.

L’auteur détaille 3 repas pendant 19 jours avec leurs recettes. En résumé, le matin : un milkshake aux fruits, le midi : du fromage blanc 0% et des légumes et le soir : une soupe de légumes.
Chapitre 17 : Le régime “rapide” à 900 calories par jour

On perd 3 à 4 kilos tous les 15 jours le premier mois puis deux à 3 kilos toutes les deux semaines les mois suivants.

Il ne faut pas dépasser 6 semaines de ce régime.

Il détaille les menus et les recettes des 3 repas pendant 21 jours.

Les principes de ce régime sont : Le matin : café, thé, eau (sans sucre ou avec édulcorant de synthèse tout au long de la journée) et 1 Yaourt 0% sans sucre.

Le midi : crudités à volonté, 125 gr. de viande maigre (ou poisson), légumes verts nature, 1 yaourt 0% et 150 gr. de fruits.

Le soir : idem que le midi.

L’auteur propose deux autres versions du régime à 900 calories : l’une sucrée et l’autre avec des féculents avec 14 jours de menus détaillés.
Chapitre 18 : Le régime “confort” à 1400 calories par jour

Il permet de perdre entre 4 et 5 kilos le premier mois puis de 3 à 4 kilos par mois. Les principes de base sont :

Le matin : café, thé, eau sans sucre et avec édulcorant de synthèse. 2 biscottes ou 30 gr. de pain + 10 gr. de matières grasses ou 6 cuillerées à soupe de céréales (de moins de 400kcal/100 gr.) dans du lait écrémé, 25 gr. de fromage à moins de 50 % de matière grasse et 1 yaourt 0%

Le midi : crudités à volonté + 1 cuillerée à soupe d’huile, 125 gr. de viande maigre, légumes à l’eau illimité +5gr. de beurre, 1 yaourt 0% et 150 gr. de fruits.

Le soir : idem midi+ 100 gr. de féculents et 25 gr. de fromage.

L’auteur complète ses explications avec 15 jours de menus avec toutes leurs recettes détaillées.

Il rajoute également 14 jours de menus pour les inconditionnels de la pomme de terre et 15 jours de menus et recettes pour ceux et celles qui ne peuvent se passer des pâtes. NB: Il y a également 7 jours de menus pour les amateurs de pain et 1 semaine de repas et de recettes pour les végétariens.
Chapitre 19 : Quels sont les aliments équivalents ?

Ils permettent de remplacer tel ou tel produit :

– Les 125 gr. de viande maigre peuvent être remplacés par : 175 gr. de poisson maigre, 125 gr. de thon ou de saumon, 150gr. de crustacés ou coquillages, 85 gr. de volaille, 85 gr. de jambon dégraissé, 75 gr. de fromage( à moins de 50% de matières grasses), 3 œufs ou 2 yaourts entiers+ 1 œuf dur.

– Le yaourt entier peut être remplacé par : 125 gr. de fromage blanc à 0% de matière grasse OU 200 ml de lait écrémé à 0% de matière grasse OU 20 gr. de poudre de lait écrémé.

– Concernant les 150 gr. de fruits : limiter à 125 gr. pour le raisin et les cerises et 80gr. pour la banane.
Chapitre 20 : Au bonheur des épices et des herbes

Pour rehausser la saveur des aliments, un tableau en page 315 et 316 reprend toutes les caractéristiques des épices et des herbes pour accompagner les plats.
Chapitre 21 : Quelques conseils de cuisson

Il faut varier les modes de cuisson pour éviter la monotonie et les frustrations : à la vapeur, en papillote, grillée, braisée, rôtie…
Chapitre 22 : Et si on sortait ?

Il faut sortir et ne pas s’isoler chez soi. L’auteur prend deux exemples : celui d’un repas chinois et d’un repas au restaurant.
Chapitre 23 : Comment s’en sortir… avec les sandwichs, les fast-foods, les pizzas…

L’idéal est un sandwich jambon fromage ou accompagné de saumon ou de thon au naturel.

Concernant le fast-food, prendre un burger avec un fruit car les frites et les boissons sucrées sont les plus caloriques.

Pour la pizza : limiter le fromage et ne pas manger le pourtour de pâte.

Si vous faites la fête, vous pouvez toujours rattraper les écarts le lendemain en mangeant 2 œufs durs sans le jaune, 1 yaourt 0% sans sucre et des crudités ou des légumes à volonté.

Concernant les sucreries : l’auteur s’interroge sur l’état de dépendance physique ou psychologique dont souffrent certain(e)s…
Chapitre 24 : Les trucs de régime

“J’ai faim” => cela va s’estomper. Si ce n’est pas le cas, mangez un aliment qui n’est pas riche (fruit ou crudité)

“J’ai une envie” => il s’agit souvent du pain, du vin ou du chocolat : ne pas se priver mais en prendre une portion très limitée.

“J’adore les pâtes !” => il y a 100 gr. de féculents le soir dans le régime « confort »

“Mes placards sont un piège” => Quand une fringale apparaît, veillez à avoir un placard avec uniquement des aliments autorisés.

“J’ai envie de grignoter” => ne pas lutter contre cette envie sinon elle va s’amplifier. Découper une pomme et la saupoudrer de cannelle OU faire le tour du pâté de maison.

“Je me sens fatigué” => prendre des poly vitamines

“Que prendre en apéritif ?” => une boisson pétillante sans sucre et des crudités

“J’aime les sauces” => l’huile de paraffine ou des herbes aromatiques avec du jus de citron

Utiliser les condiments => du poivre, du curry, du cumin, de la muscade pour ne pas manger fade

“Je me pèse trop ou pas assez !” => tous les deux ou 3 jours sans que cela ne devienne une obsession

Le carnet alimentaire => c’est l’outil le plus efficace dans le suivi d’un régime
Chapitre 25 : Comment maintenir son poids

Ne pas manger plus de deux plats lors d’un même repas. Compenser le lendemain si abus la veille. En sortant du régime faire les 15 jours qui suivent avec 3 repas libres et les 15 jours suivant avec 5 repas libres pour un retour progressif à la normale. Continuer à se peser tous les 3 ou 4 jours. Et augmenter sa dépense d’énergie en faisant de la gymnastique.
Conclusion sur « Savoir maigrir » du Dr Cohen

“Savoir maigrir” du Dr Cohen est un livre intéressant qui propose des solutions qui me paraissent très utiles pour ceux ou celles qui souhaitent maigrir et continuer à manger un peu de tout car le régime “confort” offre la possibilité d’introduire un des 3 aliments interdits de la plupart des régimes (à savoir: le pain, les pâtes et les pommes de terre).

Points faibles :

On peut consommer du coca light sans limite. L’aspartame est réellement mauvais pour la santé. Soyez prudentes.

Il n’y a aucune allusion au sport ni à la motivation et la persévérance.

Points forts :

Sous forme, d’histoires, l’auteur passe des messages

C’est facile à lire

L’auteur met en garde contre la course à l’amaigrissement et l’obsession pour l’image d’un idéal véhiculée par la mode et les médias

Lire plus de commentaires sur « Savoir maigrir » sur Amazon

Acheter « Savoir maigrir » du Dr Cohen sur Amazon :

Par | 2017-11-23T17:37:30+00:00 23 novembre 2017|Catégories: Blog, Stratégie|

A propos de l'auteur :

Créateur de la méthode de perte de poids "Zen et Mince". Auteur des livres: "Pensez et devenez Mince", "Marchez et devenez Mince" et "Mangez et devenez Mince". Coach et conférencier depuis 2004. Suit actuellement une formation en Nutrithérapie.

Laisser un commentaire